Learning & Memory: a synthesis of bees and flies

June 2, 2017 June 4, 2017

About

De par leurs systèmes nerveux simples et accessibles à grand nombre de techniques invasives, les invertébrés constituent des organismes fondamentaux pour les neurosciences de l’apprentissage et la mémoire. La drosophile et l’abeille domestique sont devenus des modelés incontournables pour l’analyse cellulaire et moléculaire de ces capacités. Ces insectes sont capables d’apprentissages associatifs de complexité variable, allant même jusqu’à des traitements cognitifs de haut niveau, soulevant ainsi la question des architectures neuronales et génétiques nécessaires pour ces capacités. La réunion a pour objectif d’échanger sur les dernières avancées dans l’analyse de la neurobiologie de la mémoire et de l’apprentissage chez ces deux espèces, à partir des apports des meilleures équipes européennes du domaine.

Plus d'informations

Go back